Jérémie Gindre, Biographie // Les ressources pédagogiques

mardi 16 juin 2015, par lacriee

_

Né à Genève en 1978, où il vit et travaille.

www.jeremiegindre.ch

 

Jérémie Gindre est un narrateur. Dans les histoires qu’il nous raconte, il étudie avec une curiosité jubilatoire des champs de la connaissance aussi variés que l’histoire, la géographie, l’art conceptuel, les neurosciences, l’archéologie ou le tourisme. Les phénomènes naturels, l’empreinte de l’homme sur le territoire ou la constitution des savoirs sont autant de sujets qui le passionnent. Dans la lignée de Bouvard et Pécuchet, les protagonistes d’un roman inachevé de Flaubert (1881), il s’applique à comprendre une chose et finit par en saisir une autre, avec une sorte de suspens décalé que l’on retrouve autant dans le jeu des mots que dans celui des formes. Plaçant le temps d’un été La Criée sur la carte des lieux aux points de vue admirables, elle se visite à la fois comme on parcourt un site remarquable et comme on consulte un manuel spécialisé. Elle est une exploration paysagère, au sens de l’étude des systèmes du paysage.

Entre 2011 et 2014, des expositions personnelles de Jérémie Gindre ont été organisées au centre d’art d’Embrun, à la galerie Florence Loewy à Paris, à la galeire Chert à Berlin, à la Kunsthalle Fri-Art de Fribourg (Suisse)au Mamco c/o Institut Florimont, à Genève et à la galerie Norma Mangione de Turin. Il a par ailleurs été artiste en résidence au studio FKSE (Budapest) en 2002, à Ivalo (Finlande) en 2003, à la ville Arson, Nice en 2006, à 20qm, Berlin, en 2009, à la Wallace Stegner House Estand (Canada) en 2012 et au centre archéologique européen de Bibracte en 2013. Il a été artist-in-lab au Centre Interfacultaire en Sciences Affectives et Centre Interfacultaire en Neuroscience de Genève en 2011. Il a également publié une dizaine de livres, dont On a eu du mal, aux éditions de l’Olivier, Paris 2013, Un trou célèbre, aux éditions Motto, Lausanne, 2013 et Les Formes du Relief, aux éditions Dasein, Paris 2008.