Présentation de l'exposition // Les ressources pédagogiques

jeudi 20 mars 2014, par lacriee

La ville est le terrain de jeu de Courir les Rues et par là-même de Jan Kopp, artiste associé à cette saison 2013-2014 de La Criée. Avec Sophie Kaplan il a imaginé Les Horizons, exposition collective qui rassemble onze artistes aux origines et parcours multiples et dont les œuvres – films, photographies, peintures, sculptures, dessins, installations – touchent à la fois à l’idée de ré-enchantement de la ville et à l’espace urbain comme lieu de conflits politiques, sociaux et/ou esthétiques.

Les Horizons à Rennes, c’est d’abord la tour d’habitation construite par l’architecte Georges Maillols en 1970. Visible de loin, autant que portant loin la vue, cet élégant gratte-ciel figure parmi les réalisations les plus emblématiques de l’architecture moderne rennaise. Son nom, comme c’est souvent le cas pour ce type de réalisation – de cité des étoiles en cité radieuse – porte en lui une utopie que l’usage a, un peu partout, fait vaciller.

L’objet de cette exposition est la ville. La ville, composée de villes imaginaires et réelles, faite de fragments, de détails que les artistes apportent. Des détails qui témoignent de regards singuliers permettant de lire la ville dans la richesse de ses facettes et paradoxes, comme un lieu où se côtoient le luxe et la pauvreté, la paix et la guerre, la chance et la désillusion, le passé, le présent et ce qui advient.

Les Horizons de La Criée évoquent une multiplicité de regards, une multiplicité de perspectives et par extension une multiplicité d’expériences de ce monde. Ils explorent différentes échelles et posent la question du point de vue : celui du sous-sol, celui du sol, celui des étages, celui des hauteurs et celui du ciel.

De Kaboul à San Francisco, de Gaza à Berlin, de Caracas à Marseille, en passant par Łódž, Rennes, Paimio et Nancy, les villes dont parlent les œuvres présentées ici appartiennent à des réalités géopolitiques très différentes, cependant elles apparaissent toutes comme des espaces où tout est en mouvement et où tout est, d’une certaine manière, à portée de main.