Qu’est ce qu’un clavecin ? // Les ressources pédagogiques

vendredi 25 août 2017, par lacriee

Le clavecin n’est pas l’ancêtre du piano !

Extérieurement, le clavecin ressemble à un petit piano à queue très allongé, avec un ou plusieurs claviers et un grand nombre de cordes d’acier tendues à l’horizontale. Pourtant le son du clavecin ne ressemble pas au son du piano. Il se rapproche plutôt de celui de la guitare ou de la mandoline et sa technique de jeu est très différente.

Dans le clavecin chacune des cordes est « pincée » par des sortes de becs en plastiques (autrefois en plume d’oiseau). C’est un dispositif nommé sautereau alors que dans le piano, les cordes sont « frappées » par de petits marteaux .

Instrument de la musique européenne, associé à l’aristocratie, le clavecin était considéré au début seulement comme un instrument d’accompagnement. Introduit en France au 16e siècle, il a été très en vogue à la Renaissance et à l’époque baroque, au 17e et 18e siècle. Pendant tout le 19e siècle, il est tombé dans l’oubli puis il a refait son apparition au 20e siècle.

Les clavecins sont souvent décorés de peintures, parfois même de tableaux figuratifs évoquant, par exemple, la nature ou la mythologie.

Le mot « clavecin » est utilisé pour nommer différents instruments d’une même famille. Les clavecins sont différents par leurs structures, leurs formes, leurs dimensions ou leurs timbres. Souvent, ils ont un nom spécifique : Le clavicythérium ou clavecin vertical, le virginal , le muselaar, l’ottavino ou l’épinette.

L’épinette

Le plus connu d’entre eux est sans doute l’ « épinette » car le nom était interchangeable avec le mot « clavecin » en France au XVIIe siècle. Il peut être de formes variées : rectangulaire, polygonale, en forme d’aile d’oiseau (épinette courbe), ses cordes sont plus ou moins inclinées par rapport au clavier.

Comment joue-t-on du clavecin ?

Comme pour l’orgue, la puissance des sons émis ne dépend pas de la force avec laquelle le claveciniste frappe les touches.Le joueur de clavecin recherche la virtuosité : passage de main, croisements, batteries, arpèges brisés, rapides ponctuent ses gestes.

Pendant toute la période  baroque, le clavecin a été l’un des instruments privilégiés de l’écriture en contrepoint – une forme d’écriture musicale qui trouve ses origines avec la polyphonie du Moyen Âge et qui consiste en la superposition organisée de lignes mélodiques distinctes – et de la réalisation de la basse continue – technique d’improvisation d’une partie à partir d’une notation représentant les accords-.

Les compositeurs célèbres 

  • Domenico Scarlatti (1685 – 1757)
  • Girolamo Frescolbadi (1583 – 1643)
  • Pancrace Royer (1705 – 1755)
  • Louis Couperin (1626 – 1661)
  • François Couperin (1668-1732)
  • Jean-Philippe Rameau (1683-1764)
  • Jean-Sébastien Bach (1685 – 1750)

 

Nick Michael — Travail personnelPeter_Watchorn_Par Tony1 — Travail personnel, Domaine public, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=6768929Par Rouaud, Attribution, https://commons.wikimedia.org/w/index.php?curid=864876